Shopping

L’expansion du marché de l’occasion en ligne : les vides dressing

Presque un sur deux des français a profité des produits d’occasion. Les français dépenses des centaines d’euros pour acheter des biens de seconde main à des prix moins chers. Cela n’est pas du seulement à la crise économique mais aussi à une nouvelle habitude et une tendance à ce qui est écologique et durable.

Les français et les sites de vide dressing

De différents profils : diplômés, jeunes, adultes et enfants n’hésitent pas à déposer leurs annonces sur le web et de chercher les bonnes affaires. Les seniors sont la catégorie des gens qui dépensent le plus dans l’achat de produits d’occasion, mais les jeunes aussi visitent souvent les sites de vide dressing en ligne où ils mettent leurs objets à vente et achètent d’autres.

Différents types de produits sont proposés sur les sites de vide dressing mais les livres, les CD et les DVD sont les produits les plus vendus. Les vêtements et es accessoires viennent en deuxième rang. Quelque soit l’article vendu ou acheté, ce qui importe pour l’e-acheteur est le prix, enfin le pourcentage de réduction.

Généralement les prix de produits de seconde main sont la moitié des prix de produits s’il sont achetés neufs. Les produits d’occasion représentent un moyen idéal pour réaliser de belles économies.

Les avantages de l’occasion

En plus de l’économie réalisée, l’achat des produits de seconde main permet d’acquérir des produits de luxe ou antiques qui ne sont plus trouvables aujourd’hui.

Pour acheter un vêtement d’une grande marque, il faut prévoir une somme importante d’argent. Avec les produits d’occasion sur les sites de vide dressing, les prix sont moins bas.

Pour une minorité de personnes, l’achat d’occasion en ligne est un acte de citoyenneté qui consiste à encourager le développement durable et lutter contre le gaspillage et la consommation immodérée.

Nous n’oublions pas aussi que si certaines personnes fortunées préfèrent vider leurs garde-robes régulièrement, il y a d’autres qui sont obligés, vu leur situation financière et sociale difficile, d’acheter des produits d’occasion. C’est une manière d’économiser l’argent et le dépenser dans d’autres nécessités absolues.

Sans doute, le marché d’occasion va encore progresser dans l’avenir. L’achat d’objets de seconde main devient une habitude chez plusieurs d’entre nous. C’est plus qu’un acte d’économie d’argent, c’est une contribution au développement durable du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − 11 =