Bijoux

Les bijoux ethniques

Ils sont tendances : Ils peuvent être chics, élégants ou fantaisies. Si vous en cherchez, vous n’aurez aucun mal à en trouver sur internet. Les accessoires de mode ethnique ont séduit et séduit de plus en plus de Françaises. De l’incontournable Wax pour les tissus, aux bijoux ethniques qui se déclinent en bracelets, colliers ou boucles d’oreilles, la mode ethnique a ses adeptes, ses boutiques et ses fashion faux pas. Zoom sur une tendance qui n’a pas fini de faire parler d’elle.

Plus que des bijoux, des cultures à valoriser

Vous ne pouvez (devez) pas porter des bijoux ethniques sans avoir un minimum de connaissances sur leurs origines, les symboliques des motifs qui ornent un bracelet ou encore la signification des matières utilisées pour la fabrication d’un collier.

Certaines boucles d’oreilles sont par exemple ornées de la Main de Fatima. Plusieurs origines sont attribuées à ce symbole, une complexité qui donne encore plus de charme à ces boucles. Elle est associée aux cultures arabes, juives et même hindoues. Symboliquement, certains musulmans l’associent à de l’idolâtrie, tandis que d’autres cultures lui confèrent un symbole spirituel et un symbole d’espoir de par la gestuelle de la main. Avant d’acheter ces boucles, vous devriez au moins connaitre ces subtilités, à vous de leur donner ensuite un sens précis. Au moins, vous aurez des éléments de réponse toutes faites si on vous interroge sur vos boucles d’oreilles. Sinon, imaginez votre embarras…

D’autres bijoux ethniques sont explicitement rattachés à une religion ou à une philosophie. C’est le cas notamment des bijoux bouddhistes. Ils ne sont pas simplement « beaux », ils sont aussi porteurs de symboliques forts et parfois de pratiques spécifiques. Les bracelets malas sont par exemple normalement destinés aux personnes qui pratiquent la méditation. Les 108 perles d’un mala permettent de compter les 108 répétitions d’un mantra lorsqu’on médite. Ce qui n’empêche pas une fille lambda de la porter pour son aspect esthétique.

Tandis que des colliers bouddha sont considérés comme des amulettes ou comme une marque d’appartenance à une communauté qui prône des valeurs de tolérance, de paix etc. Vous pouvez voir plusieurs modèles de bijoux ethniques, de bijoux bouddhistes comme un pendentif bouddha ou une amulette bouddha comme sur ce site.

Attention au fashion faux pas en mélangeant maladroitement des bijoux ethniques qui viennent de continents différents et surtout de cultures qui présentent de forts contrastes.

Chics ou fantaisies ?

Les bijoux ethniques sont issus de savoir-faire de plusieurs siècles. Les artisans qui perpétuent la tradition utilisent donc rarement des métaux précieux pour se conformer aux prescriptions des anciens. Les boucles d’oreilles en cuivre amérindiennes ont ainsi l’image d’un bijou fantaisie. Il faut pourtant comprendre que le bois de santal n’est par exemple pas utilisé, par pur esprit fantaisiste, pour la fabrication d’un mala. Ce bois est considéré comme sacré par certains pratiquants bouddhistes.

Certains artisans se permettent quelques libertés. Ils proposent ainsi des colliers avec des plumes amérindiennes ou des colliers bouddha en or.

Attention au fashion faux pas en mélangeant un bijou plutôt fantaisie avec un bijou fabriqué avec des métaux précieux. Et si le collier en or avec des plumes se portent plus facilement en soirée chic et mondaine, en est-il de même pour le collier bouddha en or massif ? La matière ne fait pas disparaitre le symbolique fort de certains bijoux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + huit =