Actualités

Quelles formalités remplir pour bénéficier d’un taxi conventionné CPAM ?

Les malades qui sont dans un état critique ou qui présentent des pertes en motricité ne sont pas capables de se rendre à l’hôpital ou à un établissement de santé en empruntant les moyens de transport en commun ou leur propre voiture. Ainsi, les médecins se doivent de leur prescrire les services d’un taxi conventionné. Grâce à cette prescription, ils sont automatiquement éligibles à ce droit, mais doivent respecter un certain nombre de formalités. Plus de détails à ce sujet.

Comment bénéficier d’un taxi conventionné ?

Pour prétendre aux services d’un taxi agréé, il faut impérativement une prescription signée par son médecin traiteur. L’absence de ce document implique le non-remboursement du service par la Sécurité sociale. Différentes informations doivent figurer dans cette ordonnance notamment le nombre, la date et la durée des trajets à effectuer.  Le document est par la suite validé par la sécurité sociale, une validation qui entraîne le début de la prise en charge.

Lors des déplacements en taxi agréé, il faut que le patient présente au chauffeur sa prescription médicale de transport, sa carte vitale à jour et son attestation de sécurité sociale de moins de 6 mois. À noter que les taxis agréés sont des taxis classiques sauf qu’ils portent le logo du taxi conventionné CPAM. Pour ne pas se tromper, il faut toujours vérifier la présence de ce logo sur le vitre latéral de la voiture ou le demander directement au chauffeur.

Déplacement en taxi conventionné en Tiers payant : ce qu’il faut savoir

Il faut savoir que tout patient qui bénéficie du droit de profiter des services d’un taxi conventionné bénéficie de l’offre Tiers payant selon sa situation. Pour une prise en charge à 100%, le patient n’a pas à régler sa course de taxi. Le chauffeur s’occupera d’effectuer les démarches nécessaires auprès de la Sécurité sociale pour se faire payer. Pour une prise en charge à 65%, il a juste à s’acquitter des 35% du montant. Dans le cas où il a une mutuelle, cette dernière peut assurer le remboursement de ces 35%. À noter que cette prise en charge à 65% concerne le cas d’une entrée ou sortie d’hospitalisation. Certains déplacements médicaux sont également pris en charge à 65%.

Que ce soit pour une prise en charge à 65% ou à 100%, le droit au taxi conventionné permet aux patients d’avoir le confort nécessaire lors de leur déplacement sans avoir à dépenser pour une ambulance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un + seize =