Non classé

Une lanterne japonaise dans votre jardin

Vous vous êtes décidé à réaménager votre jardin en un magnifique jardin japonais. Il faut donc commencer par savoir comment se présente un jardin de ce genre et rassembler tous les éléments à y mettre dedans. Arbres, plantes végétales, graviers, un ruisseau, un statut bouddha ou encore une lanterne japonaise, tout doit être pensé et imaginé d’une manière méthodique. L’aide d’un fin connaisseur en la matière à savoir un paysagiste voire un architecte paysagiste est le bienvenu pour bien le faire.

Les particularités d’un jardin japonais

Avoir un jardin japonais chez soi c’est avoir un écosystème miniature où la sérénité et la quiétude sont maitresses de l’instant présent. En effet, un jardin japonais est destiné depuis le début pour être un endroit de symbolisme et une capture réelle du paysage. Pour ce faire, un élément reste incontournable dans la conception de ce jardin : le rocher. Les Japonais étant très attachés à la religion, un gros rocher peut signifier le mont Shumisen, montagne des immortels pour le bouddhisme. Parfois, l’on met également des groupes de rochers pour représenter Bouddha et ses disciples. Avec le temps, un jardin zen, un jardin composé de rochers, mousses et graviers est orné d’un statut bouddha plus représentatif et où l’usage ne s’arrête pas seulement à un endroit de culte. Il est utile de noter que pour les Japonais, aménager le jardin relève d’un véritable art qui est aussi bien respecté que valorisé. Aussi, un jardin japonais est un espace clos de par l’esthétique de l’environnement des Japonais. L’on retrouve systématiquement dans un jardin zen, à part le rocher déjà évoqué, le sable, les graviers, les chemins, l’eau, les plantes, les animaux et la lanterne japonaise.

Une lanterne japonaise, un élément décoratif incontournable

Dans la conception d’un jardin japonais, tout est agencement, dissimulation et mise en valeur de chaque partie du jardin. Sur le plan de la décoration, la lanterne japonaise est devenue de plus en plus notoire depuis son apparition ave le jardin de thé. Les toutes premières lanternes étaient en bronze, mais les plus utilisés sont à ce jour ceux en pierre bien qu’ils en existent également en bois. Les plus célèbres sont les lanternes en granit et pour avoir les plus authentiques, l’on conseille d’opter pour celles sculptées à la main. Pour l’emplacement, mettez-les à un endroit dont vous voulez spécialement faire attirer l’attention. Quant à la taille, il y en a plusieurs, mais à vous de choisir en fonction de votre décoration.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept + quinze =