Voyage découverte au Costa Rica

Renfermant près de 5 % de la biodiversité mondiale, le Costa Rica abrite une flore et une faune exceptionnelle. Ce pays d’Amérique centrale constitue ainsi une destination idéale pour les adeptes de la nature en quête d’évasion et de dépaysement. Il recèle de nombreuses réserves qui raviront les touristes durant un circuit au Costa Rica. Au cours de leur séjour dans cette contrée, les globe-trotters peuvent commencer leur aventure par la découverte du parc national de Tortuguero. Ce bout d’Éden se trouve dans la province de Limón, sur la côte caribéenne. Il sert de lieux de nidification pour quelques espèces de tortues de mer, dont la tortue luth, la tortue verte et la tortue imbriquée. Ces dernières sont en voie d’extinction. Étant une zone protégée, la forêt de Tortuguero est un refuge pour une immense variété d’insectes et d’oiseaux migrateurs. Les rivières internes du parc sont peuplées par des crocodiles, des lamantins, des caïmans ainsi que des Ginglymodes, une espèce de poissons pouvant mesurer jusqu’à 6 m.

Le parc national Corcovado, un joyau vert du Costa Rica

Le parc national Corcovado, situé sur la péninsule d’Osa, est une adresse à privilégier durant un circuit Costa Rica. Arrivés sur le lieu, les routards apercevront l’une des plus vastes forêts tropicales primaires de l’Amérique centrale. Cette oasis, regroupant 2,5 % de la biodiversité mondiale, abrite une faune riche et diversifiée. Elle constitue un havre de paix pour différentes espèces de mammifères. Au cours de leur passage dans le parc, les bourlingueurs ne manqueront pas d’observer de nombreux félins comme le Puma, l’ocelot, le margay, le chat-tigre, le Jaguarundi… Cette réserve est également un refuge pour 370 espèces d’oiseaux, à l’instar de l’épervier strié, de la Pénélope panachée, du trogon Rufus, du Toucan de Swanson… À part cela, les globe-trotters peuvent s’y adonner à un trek qui leur permettra de croiser quelques animaux tels que les fourmiliers géants, les ratons laveurs ou encore les Tapirs de Baird, une espèce menacée d’extinction.

Le parc national du volcan Arenal, un site d’exception

Les routards peuvent poursuivre leurs circuits au Costa Rica dans le parc national du volcan Arenal qui se trouve au nord de la cordillère de Tilarán. Ce site émerveille les visiteurs de par ses coulées de lave ainsi que ses émissions de vapeur d’eau et de gaz. Les vacanciers auront l’occasion d’y admirer l’impressionnant cône de près de 1 633 m d’altitude. À part cela, les bourlingueurs profiteront de cette expédition pour observer la richesse de la faune du parc. Ils ne manqueront pas de croiser diverses espèces de mammifères comme le coati à nez blanc, le daguet rouge, le renard gris, le singe hurleur ou encore le puma. Ce bout d’Éden constitue aussi un refuge pour diverses espèces d’oiseaux tels que le trogon, le Toucan, le grand hocco, le colibri, le pivert… Par ailleurs, les globe-trotters ont la possibilité de se promener dans la forêt tropicale du parc où ils apercevront une variété de palmiers, d’héliconias, d’orchidées et de fougères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *